Toiture en tuiles

Les toitures en tuiles offrent divers avantages.

Tuiles en terre cuite

  • doneEsthétique
  • doneDurable
  • doneTrès solide
  • doneTrès résistante

Ce qui explique notamment pourquoi ce type de toiture est le plus répandu. Sur le marché on trouve une grande variété de tuiles pour la toiture : tuiles traditionnelles, tuiles romanes, tuiles mécaniques, tuiles canal, tuiles grand moule ou petit moule... Mais leur utilisation est parfois réglementée dans certaines régions et communes.

Elles se présentent sous forme de tuiles plates, en forme de demi-cercle, à emboîtement ou sans emboîtement. La tuile en terre cuite est particulièrement résistance à la pluie, au vent et même à la pollution ambiante.

Tuiles en bétons

Elles sont obtenues sans cuisson, qui imitent l'aspect des tuiles traditionnelles. Mais elles sont plus résistantes au gel.

Tuiles métalliques

Elles permettent d'obtenir un revêtement plus mince. Elles sont particulièrement utilisées pour les toitures à faibles pentes.

Toiture en derbigum

Le Derbigum est composé de plusieurs couches qui sont chauffées au chalumeau, puis collées sur un support pouvant être en bois ou en béton. C’est une bonne solution de recouvrement de toiture lorsque vous ne disposez que de très peu de pente. Réalisé sur la base de toits recyclés, le Derbigum est aussi un éco-matériau, donc bénéfique à l’environnement.

Cette membrane d’asphalte assure une excellente étanchéité à la toiture et est par ailleurs très résistante. Le Derbigum résiste en effet à toute épreuve : intempéries en tout genre, montée de flammes, toit plat subissant des rafales de vent, etc.

C’est aussi un matériau qui a une très bonne durée de vie : jusqu’à 30 années d’après certaines études. Et au terme de cette période, il suffit de l’enduire d’une nouvelle couche asphaltique de la même nature pour remettre le compteur des 30 ans à zéro.

Sur le marché, le Derbigum est disponible en plusieurs teintes. La couleur noire est la plus connue, mais il existe aussi des options pour une toiture verte, ou encore un revêtement de ton blanc-aluminium.

Toiture en métal

Les toitures en métal peuvent être constituées de zinc, de cuivre, d'aluminium ou de plomb.

Le zinc est le matériau le plus répandu et le plus plébiscité, notamment à cause de sa très grande résistance, de son étanchéité et du fait que la mousse n’y prolifère pas.

Les toitures en métal ont l’avantage d’être légères (parfois moins de 5 kilos par mètre carré), faciles à entretenir et de posséder une bonne durée de vie. Le métal est par ailleurs une matière qui s'adapte aussi bien aux toits à faible pentes qu'aux toits à forte pente, ainsi qu’à tous les types d'architecture.

Toiture en ardoises

L'ardoise appartient aux roches dites "schisteuses". Elle est obtenue de la compression de couches sédimentaires argileuses, à haute température et forte pression. Une toiture en ardoise offre une bonne isolation thermique, tout en étant recyclable.

L'ardoise est aussi une matière porteuse qui résiste bien au temps et aux éléments. Sa pose reste toutefois une opération complexe qu’il vaut mieux confier à des spécialistes.

Tuiles en ardoises

  • doneretient la chaleur
  • donegrande longévité
  • donene salit pas, car la mousse ne s'y développe pas
  • doneTrès résistante

L'effet obtenu avec l’ardoise varie notamment en fonction de l'épaisseur des feuilles choisies. Au niveau des couleurs, le traditionnel gris est le plus répandu. Mais il existe aussi d'autres nuances comme le mauve, le bleuté, ou plus rare encore le brun.

Imitation

Sur le marché on trouve désormais, à côté de l'ardoise véritable, des produits à base de fibres-ciment. Ces produits sont obtenus à partir d’un mélange de fines fibres artificielles, agglomérées entre elles grâce à du ciment.

Ces ardoises artificielles reproduisent la forme et l'aspect des revêtements traditionnels. Elles sont en outre incombustibles et très résistantes. Leur pose se fait de la même manière que leurs cousines issues de la roche.